Coupe de France de Quidditch 2017

Fin de match Olympiens-Tours - Coupe de France Quidditch

La quatrième Coupe de France de Quidditch a eu lieu les 18 et 19 novembre 2017 à Limoges. Le tournoi a réuni 17 équipes des quatre coins de la France, toutes prêtes à s’affronter pour décrocher le titre de champion de France. Malgré leur élimination surprise en quart de finale de la dernière EQC et la montée en puissance des Paris Frog, éternels rivaux, les Titans Paris faisaient figure de grands favoris à leur propre succession. Au delà du titre de champion de France, l’enjeu principal était les places qualificatives pour l’EQC, au nombre de 4 cette année. Si les deux équipes parisiennes semblaient hors d’atteinte, les équipes de Lyon et Lille, respectivement troisième et quatrième des deux dernières CDF, avaient fort à faire face à la concurrence morte de faim incarnée par Angers, Caen, Olympiens ou encore l’équipe hôte, les Novas. 

Un format particulier

Le format du tournoi a été particulièrement compliqué à faire, le nombre d’équipes (19 initialement prévues!) n’a pas facilité la tâche. Il a été encore plus compliqué à gérer dû aux abandons des équipes de Toulouse et des Headless Hunt. Si ce n’est pas surprenant pour les tous jeunes Headless Hunt, cela l’était plus pour l’équipe toulousaine, une des plus anciennes de France, qui rate pour la première fois le tournoi majeur français. Notons également les premières participations des équipes de Montpellier, Tours, Agen, Auch et Olympiens. Le quidditch dans le sud semble retrouver un second souffle après des années difficiles.

Très compliqué à détailler précisément, le jour 1 consistait à un étalonnage des différentes équipes en fonction de leurs parcours lors de l’édition précédente ainsi que les résultats de la journée même. Les 16 meilleures équipes à la fin de la journée étaient réparties dans un tableau à élimination directe classique. Bien que critiquable, ce format avait l’avantage de produire un tableau éliminatoire cohérent, et par conséquent un classement final très juste.

Les matchs clefs

Attendue, la finale entre Frog et Titans a livré un match de très bonne qualité. Ce sont les Titans qui l’ont emporté, sur un score de 120*-50. Un début de match maîtrisé et un jeu de batteur solide ont permis aux Titans de prendre l’avantage rapidement. Ils n’ont cependant pas réussi à creuser l’écart comme cela pouvait l’être lors des précédentes finales, s’exposant au retour des Frog. Cependant le catch rapide du vif d’or leur a permis de décrocher leur 3e titre de champion de France consécutif.

Pour ce qui est des places qualificatives pour l’EQC, les deux matchs à enjeux concernaient les quarts de finale Lyon – Olympiens et Lille – Angers. Très accrochés, c’est au final les deux habitués du top 4 qui en sont sortis vainqueurs. Nous retrouverons donc les équipes des  Titans Paris, Paris Frog, Lyon Crookshanks et Lille Black Snitches pour défendre les couleurs françaises lors du tournoi européen à Pfaffenhoffen.

Victoire Titans
Célébrations des champions en titre. © Clara Grape

Ce qu’on retient de cette Coupe de France :

  1. Les Champions : les Titans n’ont pas tremblé. Les Frog malgré leur progression évidente, n’ont pas trouvé la solution face aux champions en titre. Les Titans n’ont d’ailleurs laissé aucune chance aux différentes équipes rencontrées sur le tournoi.
  2. Les têtues : Lyon et Lille ont conservé leur 3ème et 4ème place. Lille s’est même offert le luxe de battre Lyon le 1er jour, les lyonnais prenant leur revanche lors de la petite finale.
  3. Les progressions : Angers, avec 6 victoires et seulement 1 défaite ont montré une très bonne image de leur équipe. Leur coupe de France est une vraie réussite. Nous pouvons mentionner également Dijon qui progresse de 4 places par rapport à l’édition précédente.
  4. L’équipe espoir : Montpellier pour sa première participation, a montré un niveau de jeu très intéressant, récompensé par le titre d’équipe espoir de cette coupe de France. Cette équipe sera à suivre à l’avenir.
  5. Les déceptions : Les Novas avec un roster complet semblaient être en mesure d’accrocher une place qualificative pour l’EQC. Ils ont terminé finalement 8e. L’organisation du tournoi était peut être trop lourde pour eux. L’équipe de Caen, pourtant vainqueur de la ligue de l’ouest et attendue comme potentielle top 4, finit 11e.
  6. La dégringolade : Les Hermines de Rennes, 6ème l’année dernière, se retrouvent à la 12ème place du classement. Venus avec un roster limité, ils n’ont pas réussi à réitérer leur exploit de l’an passé.
  7. Le moment fun : le match des élèves du Cercle Magus face aux Titans, nous a proposé un moment que seul le quidditch peut offrir.

En conclusion, nous pouvons constater une évolution du nombre d’équipes participantes, notamment grâce à l’arrivée de plusieurs nouvelles équipes. Cela ne peut être qu’encourageant pour le développement du quidditch français. De plus, le niveau de jeu général est en augmentation. Par le passé il existait un écart important entre les équipes du haut du tableau et le reste. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, où même les équipes toutes récentes arrivent à poser des problèmes aux plus anciennes. Si les équipes du top 4 ne changent pas, elles ont dû s’employer pour conserver leur classement. Cependant, tout n’est pas parfait. Le nombre d’arbitres, vifs d’or et volontaires reste insuffisant pour un tournoi de cette importance. Avec l’ampleur que prend le quidditch, il est peut être temps de trouver une solution à ce problème. Malgré cela, cette Coupe de France fut une franche réussite. Maintenant, place à la première édition de la ligue !

Le classement final

1  Titans Paris
2  Paris Frog
3  Lyon Crookshanks
4  Lille Black Snitches
5  Harfangs d’Angers
6  Olympiens
7  Elephants de Nantes
8  Novas de Limoges
9  Rouen Skrewts
10  Dijon Golden Owls
11  Caen Burning Hippogriffs
12  Hermines de Rennes
13  Montpellier Black Wands
14  Bacchus de Bordeaux
15  Magyars à Pintes de Tours
16  Agen Dragonflies
17  O’Chimère Auch

Informations sur les Coupes de France précédentes, rendez-vous ici.

Un mot vous pose problème, voir Lexique.

Merci à Captain Fif, David Mouyoumed et Thibaut Plasse pour leur aide précieuse lors de la rédaction de cet article.

5 Replies to “Coupe de France de Quidditch 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *