Preview European Quidditch Cup 2018

Ce week-end aura lieu la 6e édition de l’European Quidditch Cup (EQC) à Pfaffenhoffen an der Ilm en Allemagne. Les Titans Paris, les Paris Frog, les Lyon Crookshanks et les Lille Black Snitches seront les représentants français. Le tirage au sort s’est déroulé le 19 mars, et s’il n’a pas été très clément pour les Lillois, il paraît plus abordable pour les trois autres équipes françaises. Catch is Good vous propose de faire le point sur leurs poules respectives.

L’EQC 2017 fut paradoxal, les Titans ont perdu leur titre mais les Crookshanks ont retrouvé le top 12 et les Frog (7e) ont réussi à faire leur meilleur classement depuis que la Coupe d’Europe se joue à 32 équipes. La France dominait le quidditch européen mais depuis deux ans, le vent semble avoir tourné au profit d’autres équipes. Le jeu français qui aime se projeter vite vers l’avant, a été particulièrement impacté par le slowplay de plus en plus utilisé. On peut aussi tout simplement avancer une augmentation du niveau de l’ensemble des équipes européennes, avec en exemple parfait, Antwerp A, vainqueur de la dernière édition.

Groupe A : Lyon en bonne position

Souvent dans l’ombre des deux superpuissances parisiennes, les Crookshanks n’ont pourtant jamais raté le rendez-vous européen depuis 2015 et restent sur une dynamique très intéressante : top 12 de l’EQC l’an passé, 3e de la Coupe de France cette saison pour la 4e fois consécutive. Sur le papier, Lyon semble avoir une poule abordable. S’il ne faut pas sous-estimer l’équipe turque Hippogriffs, championne de Turquie devant les Unicorns (pourtant vice-champions d’Europe !), les Dementores et Draíochta Dragons sont clairement à la portée des Lyonnais. Ces deux équipes font leur première apparition dans le championnat européen, quant à eux, les Hippogriffs n’ont fait que Top 24 lors de l’EQC dernier.

Prédiction : Lyon déçoit rarement, top 16 minimum et tout est possible le deuxième jour.

Groupe C : Titans vs NTNUI, round 2

Personne n’a oublié le quart de finale de l’an passé. Les Titans, pourtant favoris et double tenants du titre avaient été éliminés de la compétition par NTNUI. Hasard du tirage au sort, les deux équipes se retrouvent dès les phases de poules. Les triples champions de France héritent également de Rheinos Bonn, solide champion d’Allemagne et de l’équipe Tchèque émergente Occamy Olomouc qui risque de vivre une première journée compliquée. Les Titans auront à cœur de prouver que l’élimination l’année précédente n’était qu’une erreur de parcours et qu’ils sont prêts à retrouver les sommets de l’Europe.

Prédiction : Les Titans seront sur le podium. Après, la couleur de la médaille…

Groupe E : La confirmation ?

Après un tournoi compliqué à Gallipoli en 2016, où les Frog n’avaient pas réussi à sortir de poule, l’équipe parisienne est revenu en force avec une superbe 7e place lors de l’EQC V. Vu le niveau de jeu montré de la part des Paris Frog lors de la dernière Coupe de France, on peut s’attendre à une belle performance de l’équipe pour cette EQC. Les grenouilles batailleront avec Green Tauros, Darmstadt et Aarhus Owls en phase de poule. Si Green Tauros et Darmstadt, réputés pour être physiques sur le terrain devraient plaire aux Parisiens, les jeunes Danois risquent de moins apprécier. Le groupe E est plutôt homogène, les trois équipes peuvent avoir une chance de se qualifier.

Prédiction : On les sent bien les Frog. Top 8 voire mieux.

Groupe F : Mission impossible ?

Après un an d’absence, les Black Snitches retrouvent le championnat européen grâce à leur solide prestation lors de la dernière Coupe de France. Les Lillois auraient sans doute rêvé d’un groupe plus abordable pour leur retour à l’EQC, puisqu’ils héritent des Velociraptors, champions d’Angleterre, des Virtute Romana, champions d’Italie et des Warsaw Mermaids, champions de Pologne. Les Velociraptors ne laisseront probablement aucune chance aux Lillois. Les Romains ont déjà rencontré les Lillois lors de l’EQC 2016 et ont remporté le match largement 220*-70. Avec un roster similaire à celui de la Coupe de France, les nordistes vont devoir réaliser des performances de haut niveau pour sortir de poule, même si Varsovie semble être à la portée des Snitches.

Prédiction : Cela semble compliqué pour le top 16. Les Lillois peuvent par contre espérer un beau parcours en D2.

Le planning de la première journée

Pour toutes autres informations supplémentaires, n’hésitez pas à vous renseigner sur la page de l’événement sur Facebook.

Des photos de couverture ont été créées pour soutenir vos équipes françaises préférées.

Un livestream est prévu durant le week-end, les organisateurs ont préparé des interviews mais aussi quelques surprises.

Voici le programme du livestream de la première journée :

One Reply to “Preview European Quidditch Cup 2018”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *