Coupe du Monde J1 : les 5 infos à retenir

1) La victoire de la Belgique face à la France

Enfin ! Après avoir tourné de nombreuses fois autour, les Gryffins décrochent une victoire précieuse face aux Bleus avec le score de 130*-80. Grâce à leur jeu de passe caractéristique, les belges ont fait très mal en attaque, le jeu des batteurs suivant le rythme. La France, qui arrache le bonus défensif et vainqueur de ses 3 autres matchs devrait terminer 5e de la phase 1. La Belgique qui a réalisé un sans-faute termine normalement 4e.

(les classements sont encore sujets à modifications, voir plus bas)

2) La victoire controversée des USA contre l’Australie.

Le match le plus attendu de la journée a accouché d’un affrontement physique dantesque et de beaucoup d’erreurs techniques. Même si les Américains ont monopolisé le bludger control, le début du match était à l’avantage des Australiens qui ont pris rapidement les devants 40-0. En attaque, les USA ont été méconnaissables, les passes et réceptions ratées se sont enchainées. Puis, petit à petit, les poursuiveurs US ont arrêté de bafouer leur quidditch et ont réduit le score. L’attrapeur américain a attrapé le vif d’or à 60-60, catch très limite mais validé par l’arbitre, les Australiens peuvent l’avoir mauvaise.

3) Le Canada se rate contre l’Espagne

Alors celle là, on avoue qu’on ne l’avait pas vue venir. Les Canadiens, 4e de la World Cup il y a deux ans ont perdu 50-70* face à l’Espagne pourtant habituée au milieu de tableau européen.
Voilà voilà…
Félicitations aux Espagnols, ce sport reste magique.
Dans le même groupe, la défaite surprise du Canada profite à l’Allemagne qui hérite même de la première place !

4) Des problèmes d’organisation, beaucoup de problèmes.

Si les équipes donnent le maximum sur le terrain, l’organisation semble avoir bien plus de difficultés. Pour commencer, de nombreux volontaires ont fait faux bond, des manques non compensés rendant la gestion des bénévoles présents chaotique. Assez improbable et malgré les fortes chaleurs, aucune zone d’ombre n’a été prévue sur le site. De plus, les terrains utilisés pour cette World Cup ne sont pas tracés mais délimités avec des plots, sont tous éloignés les uns des autres et séparés par de la route (!?). Pour ne pas arranger, l’application supposée annoncer les terrains aux joueurs, spectateurs et volontaires ne fonctionne pas. Chose encore plus folle et j’ai du mal à croire que j’écris ces lignes : les spectateurs (qui ont payé leur place) sont obligés de rester derrière les grillages pour observer les matchs et des équipes (notamment lors du match Finlande-Belgique) ont été menacées d’être disqualifiées si leurs supporters restaient au bord du terrain.

Rappelons que l’organisation de la Coupe du Monde a été confiée à Florence malgré les deux échecs de Sarteano, de Gallipoli et des dossiers de candidatures solides français et belge.

5) Le tableau final :

MAJ dès que le tableau sera rendu public.

A l’heure où j’écris ces lignes (00h00) nous n’avons aucune information sur le tableau et les horaires du J2…
MAJ : on a le tableau final!

tableau final

Pour rappel : le format de la WC vous est expliqué ici!

2 Replies to “Coupe du Monde J1 : les 5 infos à retenir

  1. Merci pour ce résumé.
    Je trouve ca fou que même après 2 échecs d’organisation l’Italie ne s’est pas améliorée à ce sujet. C’est pas du chauvinisme mais le dossier français était quand même bien ficelé je trouve. :/ Par contre la Belgique je n’ai pas regardé.
    Enfin bref. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *